Dans le football moderne, les différents systèmes de jeu peuvent être décrits par une combinaison de chiffres. Un système de jeu peut être décrit comme une structure générale pour les plans tactiques de l’entraîneur. C’est la forme ou formation de base d’une équipe qui implique, les rôles défensifs ou offensifs d’un joueur en affectant des zones de terrain distinctes à chaque joueur.

Les systèmes de jeu ont une place centrale dans la stratégie à adopter pour vaincre l’équipe adverse. Tout joueur de football professionnel les connait sur le bout de doigts, car ils sont pratiqués en école de football dès la catégorie U15.

Les systèmes de jeu : 4-4-2 à plat

Les systèmes de jeu dans le football moderneLe 4-4-2 à plat aussi appelé 4-4-2 carré est la tactique la plus portée sur l’attaque, avec 4 joueurs offensifs. Manchester United, a réalisé le triplé en 1999, en utilisant ce schéma tactique. Le milieu de terrain est composé de deux milieux défensifs : un relayeur et un récupérateur et deux milieux offensifs latéraux.

Points forts :

  • Facile à mettre en place
  • Bonne occupation du milieu de terrain
  • Solide assise défensive
  • Récupération du ballon facilitée
  • Permet des transitions rapides

Points Faibles :

  • Nécessite une coordination parfaite du bloc équipe
  • Disposition complexe au milieu
  • Danger si le premier rideau défensif est éliminé
  • Les attaquants peuvent vite se retrouver esseulés
  • Demande une grande maitrise collective en attaque

Les systèmes de jeu : 4-4-2 Losange

Le 4-4-2 losange est né en Argentine dans les années 1960. C’est l’un des dispositifs les plus anciens encore utilisés dans le football moderne. Inventé par Juan Carlos Lorenzo, Il fut mis au point au sein des clubs argentins l’Independiente Club Atlético & Boca Juniors.

Points forts :

  • Sollicite énormément les arrières latéraux = surnombre théorique en face offensive.
  • Grande liberté pour les joueurs offensifs (les deux attaquants + le numéro 10
  • Ce système tactique offre plusieurs possibilités de passe
  • En phase défensive le danger est minimisé car les joueurs sont concentrés dans l’axe

Points Faibles :

  • Nécessité d’avoir des milieux de terrains doués techniquement
  • En cas de perte de balle, l’équipe devient vulnérable en contre-attaque
  • Le travail de pressing est difficile à réaliser du fait de la distance entre les milieux
  • Les arrières latéraux peuvent souvent se retrouver seuls face aux adversaires directs

Les systèmes de jeu : 4-3-3

Le 4-3-3 est la disposition tactique la plus connue et ancienne en football à 11.  Ce système tactique a permis à l’Angleterre de soulever la coupe du monde en 1966. Le 4-3-3 a été remis au gout du jour en 2008 par le FC Barcelona de Pep Guardiola.

Points Forts :

  • Favorise un pressing haut.
  • Favorise la créativité des attaquants et des milieux qui peuvent alterner les positions
  • Défense solide à 4 joueurs : 2 centraux verrouillant l’axe, 2 latéraux bloquant les ailes
  • Excellente occupation de la largeur avec 1 trio (défenseur-milieu-attaquant) sur chaque aile

Points Faibles :

  • Risque d’infériorité numérique au milieu avec seulement 3 joueurs
  • Profil des ailiers difficile à trouver : techniques, rapides et disposés à se replier pour défendre
  • Si les ailiers jouent trop bas ou ne sont pas efficaces, l’attaquant de pointe se retrouve isolé.
  • Système « risqué » contre une équipe plus forte techniquement et/ou physiquement.

Les systèmes de jeu : 5-3-2

Le 5-3-2 est une formation à vocation défensive basée sur trois arrières centraux, dont l’un des joueurs peut prendre le rôle de libéro. Elle est principalement utilisée par des équipes sud-américaines. Son succès dépend de l’apport des deux défenseurs latéraux sur les phases offensives. S’ils n’arrivent pas à créer le surnombre en proposant des décalages, l’équipe passera une grande partie du match à défendre.

Points forts :

  • Grande solidité défensive par la présence de 5 joueurs dans ce secteur de jeu.
  • Présence de 3 défenseurs centraux rendant très difficile les percées dans l’axe de la défense.
  • Apport offensif des 2 latéraux
  • Flexibilité du système : passage rapide en 3-5-2 voire en 3-3-4 si besoin de remonter au score.
  • Idéal si l’équipe adverse est supérieure et les capacités défensives des joueurs limitées

Points Faibles :

  • Construction des attaques complexes si l’équipe joue trop bas.
  • Risque de découragement des attaquants si peu de ballons et peu de soutien
  • Gros efforts physiques demandés aux 2 latéraux.
  • Perte de balle rapide en attaque si peu de solutions en soutien ou sur les côtés
  • Schéma trop prudent si l’équipe adverse est plus faible ou évolue avec 1 ou 2 attaquants.

Les systèmes de jeu : 3-5-2

Le 3-5-2 n’est pas le système tactique le plus facile à mettre en place au niveau amateur. C’est le schéma tactique de la Juventus de Turin. Cette formation permet clairement d’étouffer l’équipe adverse au milieu de terrain et forcer celle-ci à jouer long.

Points Forts :

  • Grosse densité au milieu du terrain par la présence de 5 joueurs dans ce secteur de jeu.
  • « Verrouillage » de l’axe grâce aux 3 défenseurs centraux qui obligent l’équipe adverse à passer par les côtés.
  • Système flexible grâce aux 2 milieux-latéraux. Passage rapide en 5-3-2 ou en 3-3-4.
  • Gros pressing sur l’équipe adverse avec 7 joueurs disponibles (2 attaquants + 5 milieux).
  • Idéal si l’équipe adverse évolue en 4-4-2. Les 2 stoppeurs auront alors la charge des 2 attaquants.

Points Faibles :

  • Faiblesse défensive sur les ailes par l’absence de « vrais » défenseurs latéraux.
  • Entente compliquée entre les 3 défenseurs centraux
  • Efforts physiques des 2 milieux latéraux devant occuper leur couloir défensivement et offensivement.
  • Discipline des milieux qui doivent savoir redescendre pour suppléer les défenseurs centraux.
  • Schéma compliqué si l’adversaire évolue avec un seul attaquant ou avec 3 attaquants

Les systèmes de jeu : 5-4-1

Le 5-4-1 est système hyper défensif, il est parfois appelé Catenaccio « Le Cadenas ». Ce schéma tactique se base sur une défense à quatre avec un libéro, destinée à bloquer les espaces et intercepter d’éventuels ballons en profondeur. Il a été utilisé avec succès par l’Inter de Milan au milieu des années 60, avec de nombreux titres à la clé, mais aussi la France en 1998.

Points Forts :

  • Défense ultra solide par la présence de 5 défenseurs et de 4 milieux de terrain.
  • Rend difficile la construction des attaques adverses se traduisant souvent par des frappes de loin.
  • Équipe ultra compacte avec une faible distance entre les joueurs favorisant le jeu court.
  • Force l’équipe adverse à jouer haut, ce qui offre des espaces dans la profondeur.
  • Idéal si l’équipe adverse est supérieure techniquement ou pour conserver un score.

Points Faibles :

  • Grande coordination du « bloc-équipe » nécessaire à la récupération du ballon pour remonter.
  • En cas de perte de balle rapide, risque de passer la grande majorité du match à défendre.
  • Rôle ingrat de l’attaquant qui doit se sacrifier pour l’équipe. Peu de ballons, risque de découragement.
  • Gros efforts physiques demandés aux 2 défenseurs latéraux qui doivent proposer des solutions dans les couloirs en attaque et être capables de délivrer des centres de bonne qualité.

Les systèmes de jeu : 4-5-1

Le 4-5-1 est un système de jeu très défensif qui vise à assurer la maîtrise du jeu au milieu du terrain. C’est le préféré de Didier Deschamps, souvent utilisé par les équipes qui jouent rapidement en contre. La clé de ce système repose sur la disposition et les consignes données au 5 milieux de terrain.

Points Forts :

  • Grande solidité défensive par la présence de 4 défenseurs et de 5 milieux de terrain.
  • Grosse densité au milieu favorisant une récupération haute et rapide du ballon.
  • Équipe compacte avec une faible distance entre les 4 défenseurs et les 5 milieux.
  • Offre de bonnes possibilités de contre-attaque si les joueurs se projettent rapidement vers l’avant dès la récupération du ballon.
  • Idéal pour conserver un résultat tout en laissant la possibilité de mener des contre-attaques rapides et létales

Points Faibles :

  • 1 seul attaquant qui doit posséder une large palette de jeu. Profil assez difficile à trouver.
  • Si l’équipe joue bas, alors la construction des attaques sera complexe avec un seul attaquant disponible
  • Demande beaucoup d’efforts physiques à l’attaquant. Risque de découragement
  • Disposition assez complexe au milieu. Nécessite une bonne compréhension tactique des milieux.
  • Avec un seul poste disponible il est difficile de gérer le turnover des attaquants de l’effectif qui restent souvent sur le banc ou en tribune.

Maintenant que tu en sais plus sur les différents systèmes de jeu du foot moderne, dis nous en commentaires quel est ton préféré

Netsyscom

Author Netsyscom

More posts by Netsyscom

Laisser un commentaire

Open chat